Opération
Toutes les piles à combustible de SFC sont au méthanol direct (DMFC):

Un mélange méthanol-eau est injecté côté anode par le système interne breveté de gestion de l'eau. Cela permet d'utiliser du méthanol hautement purifié (100%) en cartouches. Côté cathode, de l'air ambiant est pompé dans la pile à combustible. L'anode et la cathode sont reliées par un circuit électrique.
Le méthanol libère ses électrons au niveau de l'anode sous l'action du platine, qui fait office de catalyseur. Les électrons libérés se dirigent vers la cathode dans le circuit de courant. Les contre-ions (protons) également produits au cours de ce processus traversent la membrane en direction de la cathode. À cet instant, l'oxygène se combine aux protons et aux électrons pour former de l'eau pure.
Pendant cette réaction chimique, la température de la pile à combustible s'élève à environ 40°C. C'est pourquoi l'eau est évacuée vers l'extérieur sous forme de vapeur d'eau et de dioxyde de carbone. Les quantités d'humidité et de dioxyde de carbone produites sont comparables à celles qu'un enfant produit lorsqu'il respire.